Avec Editus.lu
trouvez un bien immo ! trouvez un job ! trouvez le bon contact ! trouvez une place de parking ! bénéficiez de bons conseils ! réservez votre table ! économisez toute l'année ! échangez avec des pros ! consultez la météo ! informez-vous sur le marché ! trouvez les pharmacies de garde ! donnez votre avis ! consultez les numéros d'urgence ! prospectez efficacement ! inspirez-vous ! suivez les bloggers ! échangez avec vos communautés ! consultez l'info trafic ! bénéficiez des conseils bloggers ! consultez votre horoscope ! recommandez des pros ! travaillez votre réseau ! découvrez les sorties ciné ! découvrez le Luxembourg ! prenez RDV chez le médecin ! suivez des pros !
Se connecter Accès Rapide
Article à la une

Chenilles processionnaires : les conseils de prévention

chenilles urticantes luxembourg

 (Photo : ©Shutterstock)

09 JUIL. 2019

Temps de lecture : 3 min

Plus couramment appelées "chenilles urticantes", les chenilles processionnaires du chêne sont de retour au Luxembourg depuis plusieurs semaines. Recouverts de poils à l’origine de sévères démangeaisons et irritations cutanées, ces envahisseurs présentent des risques pour la santé. Quelles sont les principales précautions à observer pour tenter de s’en préserver ?

Le Luxembourg touché du nord au sud

Depuis le début de l’été, les chenilles processionnaires ont à nouveau élu domicile au Grand-Duché. Certains secteurs sont particulièrement envahis, en particulier dans le sud et le centre du pays.

Kirchberg, parc Kaltreis à Bonnevoie… Plusieurs nids ont été recensés dans différents quartiers de Luxembourg-Ville. Les aires de jeux du Kockelscheuer et du Bambësch ont été provisoirement fermées au public en juin. Dans les zones concernées, les autorités ont mis en place des panneaux d’information afin d’avertir la population du danger.

Au nord du Luxembourg, les chenilles ont été repérées dans les communes de Diekirch, Rambrouch et Reisdorf. L’autre côté de la frontière n’est pas épargné : la France (Moselle), mais aussi la Belgique (province de Liège), sont elles aussi touchées, à plus ou moins grande échelle.

Des symptômes très désagréables

Si les chenilles nuisent aux arbres en en rongeant le feuillage, elles représentent aussi des risques pour l’homme, avec des dangers notamment en cas d’inhalation ou d’ingestion.

Les poils urticants des chenilles se déplacent en effet avec les vents. Leur propagation a tendance à s’accentuer par temps chaud et sec.

Microscopiques, les poils se glissent sous la peau et provoquent d’importantes démangeaisons cutanées, qui se traduisent par des boutons et des plaques rouges sur le corps, voire des irritations des yeux et des voies respiratoires.

Ces symptômes débutent au bout de quelques heures et peuvent se prolonger plusieurs jours durant. Dans certains cas, des réactions allergiques ont été observées.

Quelles précautions prendre ?

Si vous habitez dans un secteur où les chenilles ont été identifiées ou si vous y avez vos habitudes, voici quelques mesures de protection simples à adopter :

En promenade :

  • Portez des vêtements couvrants lors de vos balades en forêt ou sorties au parc : pantalons, manches longues, lunettes de soleil, chapeau…
  • Tenez-vous à l’écart des lieux infestés.
  • Ne vous approchez pas des chenilles ou des arbres atteints et tenez les enfants et les animaux à distance (les poils étant aussi nocifs pour eux).

Au jardin :

  • Ne séchez pas le linge dehors pendant tout l’été (de mai à septembre), surtout par temps venteux.
  • Lavez précautionneusement les fruits et légumes issus de votre potager.
  • Soyez prudent en tondant votre pelouse.
  • Si vous repérez un nid, n’essayez pas de l’éliminer par vous-même, et ce même s’il est vide, car il contient toujours des poils urticants. Faites impérativement intervenir une société spécialisée.

Si vous avez été en contact avec les chenilles :

  • Déshabillez-vous dès votre retour à la maison.
  • Passez vos vêtements à la machine à laver, à la température la plus élevée possible.
  • En cas d’irritation des yeux, ne les frottez surtout pas et rincez-les à l’eau.
  • Douchez-vous et lavez soigneusement vos cheveux.
  • Evitez tout nouveau contact pour ne pas aggraver les symptômes.

En savoir plus

En cas de réaction plus grave, de forte éruption cutanée ou de complications (crises d'asthme, vertiges, fièvre, vomissements…), contactez immédiatement un médecin ou un service d'urgence.


  A LIRE AUSSI  

Rejoignez la communauté "Forme & santé" et retrouvez encore plus de contenus thématiques !

 

 

En naviguant sur le Site internet Editus.lu :
Je reconnais avoir pris connaissance et compris la Politique de protection des données personnelles d'Editus et les Conditions Générales d’Utilisation d'Editus.lu. Je reconnais avoir accepté les dernières.

J'accepte également l'utilisation de cookies et de technologies similaires dans les conditions prévues dans la Politique de protection des données personnelles d'Editus.lu.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies et technologies similaires, cliquez ici.